Approche Historique

L'histoire du chat sibérien prend place dans un territoire vaste et varié de l'Oural à la toundra sibérienne.

C'est dans ces régions froides et forestières, s'étendant du Nord au Sud de la Russie, que le chat sibérien tire ses origines. 

Les félinologues russes considèrent que le Sibérien est issu d'un croisement naturel entre felis silvestris caucasica, le chat sauvage européen et felis libyca, le chat sauvage africain qui est l'ancêtre du chat domestique.

Au cours du 18e siècle, le Tsar Pierre 1er Legrand fit construire la ville de Saint Pétersbourg qui deviendra plus tard la nouvelle capitale de la Russie symbolisant l'ouverture du pays vers l'Europe.

A partir de cette période, l'afflux de diverses races de chats entraîna une large diversification du phénotype sibérien.

Dans les fermes, les paysans ont commencé à les domestiquer afin de chasser les rats dans les réserves.  

En 1960, on a découvert les premiers chats sibérien avec le gène cs (colourpoint) sur les bord du fleuve de la Néva d'où leur nom Néva masquerade.

 

Ce n'est que dans les années 80 qu'un standard de la race fut établie associé à un programme d'élevage.

En 1987, le premier pedigree officiel de la race fut instauré par la Kotofei en Russie.

​©2013 par Chatterie de l'Orme aux Saphirs tous droits réservés.​ 

Elevage de chats siberien à Metz, Moselle

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now